Signez la pétition maintenant
Arrêtez Zafra Macro Abattoir
Lire la suite

Que voulons-nous?

UN MILLION DE SIGNATURES POUR ÉVITER LA MORT D'UN MILLION DE PORCS PAR AN!

A Zafra (Badajoz, Espagne) un projet est en marche pour commencer le chantier de ce qui sera le plus grand abattoir d’Extremadura. Le projet dejá enregistré auprès du Conseil Regional, le macro-abattoir a affiné ses chiffres:

  • Ses promoteurs évaluent un investissement de 17 millons d’ euros et une équipe qui arrivera à une centaine d’employés à plein rendement.

  • La prévision iniciale est de sacrifier à 142.500 cochons par an. Ce qui représente 240 cochons par heure, auxquels il faut ajouter 120 cochons decoupés au même moment.

A partir de la première année de fonctionnement le chiffre d’animaux tués ira en augmentant. On parle de 213.750 cochons dans une seconde étape; 256.500 dans une troisième pour arriver au chiffre plafond de 468.000 sacrifiés annuellement, avec la prévision d’une possible extention des terrains achetés dans la municipalité de Zafra.

Selon ce qui a été annoncé par le président, les travaux de construction devraient commencer avant la fin de cette année, sur 50 hectares de terrains, et l’ abattoir devrait être opérationnel en 2021.

Ce dernier est promu par le “Complejo del Ibérico de Extremadura” (CIBEX), qui regroupe sept entreprises: Señorío de Montanera, Cooperativa Ibercom, Estirpe Negra, Industrias Cárnicas Villar, Montesano, Grupo Alejandro Miguel y Campofrío.

DEPUIS LA PLATE-FORME “STOP MACROMATADERO DE ZAFRA” NOUS NOUS OPPOSONS A:

  • Permettre que soit investis 17.000.000€ de nos impôts pour réaliser l’ assassinat de plus de 5.000 cochons par jour lors de la première étape. Autant de vies quotidiennement términées violemment en raison de l’insatiable soif de bénéfices d’une industrie basée sur la consommation de certains êtres qui voulaient et avaient le droit de vivre. ET LES POSTES DE TRAVAIL QUE VA CRÉER L’ ABATTOIR ?

Peut être avant, devons nous nous demander quelles sont les conséquences de travailler dans un environnement de telle charge physique et psychologique. Celles qui suivent sont seulement quelques unes démontrées par de nombreuses enquêtes:

  • Coupures et lésions physiques graves;
  • Anxiété, dépression, dissociation, paranoïa et troubles pour stress post-traumatique;
  • Accroissement des taux de criminalité, violence domestique, abus d’alcool et drogues.

Auncun point de vue ne peut justifier ce véritable holocauste, qui non seulement porte atteinte au droit à la Vie de certains êtres conscients et capables de sentir, mais qui en plus met en danger notre santé personnelle, celle de nos communautés et celle de la nature.

LES ANIMAUX ET LA PLANÈTE ONT BESOIN DE NOUS, UNISSONS NOS VOIX !


Autres langues

Lisez le manifeste dans d'autres langues

Contactez nous

Nous serons heureux d'entendre vos préoccupations